Accompagner les collectivités dans la mise en œuvre des stations de traitement d’eau potable et mieux communiquer avec les consommateurs : L’engagement de CISE Réunion pour les 3 prochaines années

La Réunion souffre d’un retard important en matière de stations de traitement d’eau potable destinées à la consommation de la population. Or les normes françaises et européennes sont explicites : «Chaque état membre de l’Union Européenne doit garantir l’eau potable pour tous».

En 2016, Le Préfet de La Réunion et l’Agence Régionale de Santé ont lancé un vaste plan « eau potable » afin que chaque Réunionnais puisse bénéficier d’une eau de qualité, toute l’année.

Afin d’atteindre ces objectifs, les communes de La Réunion ont engagé des actions pour mettre en conformité leur service et leurs équipements. Elles sont accompagnées, dans cette démarche, par CISE Réunion.

Le point avec Serge Daniel, Directeur de CISE Réunion.

Quel est le rôle de CISE Réunion en tant que délégataire du service public ?

Serge Daniel : CISE Réunion exploite, pour le compte des collectivités, les stations et les réseaux de distribution de l’eau. Les collectivités sont responsables des investissements du service d’eau. Elles financent la réalisation des réseaux et des stations de traitement d’eau potable.

Nous travaillons main dans la main avec les collectivités et partageons le même objectif : permettre à chaque abonné de disposer d’une eau de qualité, toute l’année.

Actuellement à la Réunion, un immense chantier est en cours de réalisation. Pour accompagner les collectivités dans la construction des stations de traitement d’eau potable, 100 millions € de subvention sont disponibles et mobilisables.

A la Réunion, 50 % de l’eau distribuée au robinet provient de ressources superficielles (rivières). Lors des périodes de fortes pluies, l’eau devient turbide et, sans stations de traitement, il est impossible de distribuer une eau de qualité. Les stations de traitement vont nous permettre d’améliorer considérablement la qualité de l’eau, toute l’année, sans subir les variations de la météo.

Certaines stations sont déjà livrées et opérationnelles comme à Salazie et aux Avirons. La station de Saint-André est également très attendue et sa livraison est prévue pour août 2019. D’autres sont en cours d’appels d’offres.

Mise en conformité signifie-t-il augmentation des prix ?

Rappelons que l’eau à La Réunion coûte 2,23 euros TTC par mètre cube, en métropole 3,50 euros TTC, aux Antilles 5,50 euros TTC. Ce tarif bas s’explique en partie par l’absence de ces stations de traitement d’eau.

Aujourd’hui, les habitants sont contraints d’acheter des bouteilles d’eau. Avec les stations de traitement d’eau, ce ne sera plus le cas. Les Réunionnais seront gagnants car ce « surcoût » de bouteilles ne sera plus nécessaire. Ils pourront bénéficier d’une eau de qualité beaucoup moins chère que l’eau en bouteille. L’augmentation des tarifs liée à la mise en service de ces stations est estimée entre 15 et 25 centimes par mètre cube (1 mètre cube = 1 000 bouteilles d’un litre).

Comment accompagnez-vous les clients qui ont des difficultés à payer leurs factures ?

Les familles qui ont des difficultés sont accompagnées par nos collaborateurs. Ces familles font l’objet d’un suivi personnalisé. Nous les informons des diverses aides possibles leur permettant de régler leurs impayés.

La prévention est essentielle. C’est pourquoi, nous travaillons en étroite collaboration avec les CCAS pour identifier et accompagner les familles prioritaires. Il s’agit d’apporter des conseils pour leur permettre de mieux maîtriser leur budget eau, d’animer plusieurs ateliers sur la gestion de l’eau, les éco-gestes à privilégier, les aides …Nous émettons également des « chèques eau énergie» qui sont distribués par les CCAS et participons au financement du Fond de Solidarité Logement (FSL) géré par le Département.

Enfin, depuis deux ans, nous travaillons en étroite collaboration avec les associations de consommateurs. Nous avons mis en place un accueil privilégié qui nous permet de recueillir leurs demandes, traiter et apporter une réponse à chaque dossier.

Quelles sont vos actions avec ces associations de consommateurs ?

Les associations de consommateurs ont une place essentielle dans notre politique de satisfaction client. La collaboration s’effectue sur plusieurs niveaux : nous allons sur le terrain pour animer des réunions avec les riverains. Nous réunissons régulièrement les directions de ces associations pour réfléchir ensemble à l’évolution de nos services afin qu’ils correspondent aux attentes des clients. Nous leur soumettons nos divers documents pédagogiques et de communication pour qu’ils soient simples et compréhensibles.
Grâce à ces échanges, les associations sont à même de mieux délivrer les informations à leurs membres.

rencontre-associations-cisereunion - 2

Travaillez-vous avec toutes les associations ?

Nous travaillons avec les associations qui nous ont sollicités. Leur vision est essentielle pour adapter nos services aux attentes et besoins des habitants. Les rencontres régulières permettent d’améliorer la communication et trouver ensemble des solutions pour satisfaire au mieux les clients. Toutes les associations qui partagent cette vision sont les bienvenues pour améliorer ensemble notre service clientèle et satisfaire tous les habitants.

rencontre-associations-cisereunion - 3